24 février 2009

Rouge baisée

<!-- /* Font Definitions */ @font-face ... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 12:12 - - Commentaires [28] - Permalien [#]

28 décembre 2008

Ghost writer

J’aime ce moment crépusculaire où je m'installe devant l'ordinateur et où la lampe de bureau forme un dôme de lumière au milieu de la nuit. Ce moment où la pénombre apaise la fébrilité de mon âme, estompe les rides de mes yeux fatigués et pose un voile rassurant sur ce que je suis. J’aime ce moment et je le redoute. Car maintenant je sais. Je sais ce qui m’entoure quand je pense être seul à mon bureau. Je sais à présent que mots invoqués, ces idées lancées comme par jeux, ces balles à... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 12:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
29 octobre 2008

Interlude

Sous les bureaux des cadres se cachent de puissantes et lancinantes envies. Des souffles qui gonflent et enflent comme les voiles des navires partis en haute mer, des chocs comme des dos de plantigrade au sortir de l'hiver, des appels comme les voix des sirènes au flanc de leur rocher. Sous les bureaux des cadres, des cordes se nouent, des isthmes se creusent, des courants fouaillent leur passage vers la furie des océans. Sous les bureaux des cadres, le désir craque et bruisse et enfle, appelant un coeur, une bouche, une... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 08:00 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
16 octobre 2008

Appétances

Le corps désirant, je me suis souvent relevé dans l'appartement sombre. La crème au chocolat brillante et les framboises fraîches au goût d’étable. Les galettes de maïs soufflé et le chocolat noir. Le corps affamé, j’ai souvent interrogé du regard les étagères et les clayettes. Le fromage bleu et le pain aux noix. La coppa poivrée sur un pain Poilâne grillé et frotté d’ail. Le corps insatisfait, j'ai souvent cherché, curieux et avide. Le citron beldi croqué dans sa saumure. Les câpres au sel marinées dans... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
05 septembre 2008

Le grand Léchant Mou

Le dimanche soir, j’ai toujours quelque réticences à me lover dans les bras de Morphée. Après tout, Morphée est un homme. Je fais donc appel à la chimie, sous la forme d’un hypnotique dont le nom commence par un thé, continue par un met, et finis sur le tas. Ce soir-là, j'avale le cachet ovale et je vais me coucher. Je sais que j’en ai pour un gros quart d’heure avant de m'endormir, alors juste avant la grande plongée je remercie la demoiselle allongée à coté de moi sous le drap pour l'agréable journée avec déjeuner au... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 09:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
10 juillet 2008

Le sexe avec une ex, c'est exquis

(titre à lire à voix haute et à répéter cinq fois très vite) Il y a quelque chose de confortablement sensuel dans le fait de faire l’amour avec une femme qui fut jadis l'amante d’une nuit. Ce point d’équilibre qui concilie le meilleur des deux mondes, le souvenir suffisamment net des préférences d’un corps que l’on a secoué d’intimes tremblements et cette distance dans le temps qui donne à ces caresses un appétissant parfum de première fois. Alors on répond à un appel dont on fait semblant de croire qu'il est équivoque. On... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 16:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

30 mai 2008

Vertige de la page blanche

Je suis resté un moment avant d'oser faire ce pas en avant. Toutes ces pensées en-dedans. Je lui dirai ça, et puis je partirai, et puis elle ne me reverrait jamais. Ou alors... je me contenterai de la regarder, jusqu'à ce qu'elle me demande ce que j'ai. Oui, ça pourrait se passer comme ça… Mais tout de suite ça ne servait à rien. Alors j’ai marché vers elle. Ses cheveux blonds coupés courts, ses yeux verts, ses cils ombrés de mascara. J'ai retenu ma respiration et j'ai... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 14:46 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
23 mai 2008

Rage

Tu me demanderas, pourquoi cette mauvaise colère ? Je te dirai que c’est peut-être pour de mauvaises raisons. Mais il y a ceci, qui m’a fait traverser la grande ville aux muscles d’acier rouillé comme un chien sombre grondant bas, donnant des coups de hanche comme des coups de pieds, le buste bien droit. Une lame. Tu me demanderas, qu’est-ce qui t’a rendu si tranchant pour que tu pourfendes ainsi les flots de métal brillant ? Je te répondrai qu’elle avait envie d'aimer un homme comme une rivière aime son rivage, doucement, en ... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 11:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
17 mai 2008

Travail au black

Ce soir-là, je l'ai invitée à venir dans les bureaux. Elle a dit " Good to see you ". Elle a parlé. Elle a écouté. Après un moment, elle est venue s’asseoir sur la moquette, devant moi, jambes croisées en tailleur. Elle a levé ses yeux aux cils interminables et a écouté sans rien dire. Le temps a passé lentement, je la regardais tout en parlant, boule de caoutchouc dur posée sur le sol, petite balle de squash. Elle a finit par dire « Gotta go. » Elle s’est levée. J’ai saisi ses hanches, je me... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 01:01 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
09 mai 2008

Oreilles qui traînent

Il fait beau. Dans ce petit bout de parc, les stagiaires de l’agence de pub d’à coté se retrouvent pour mastiquer ensemble leur sandwich à cinq euros et leur Coca Zéro tout en échangeant des considérations profondes sur la vie, la mort et la finale de la Nouvelle Star. Il y a là un type à dreadlocks rouges portant treillis, Nike vintage et vieux clopo roulé à coté d'une jeune nana blonde à Converse, foulard et jeans’ griffé. Lui : « Dis, heuu, Chloé, l’autocollant jaune que t’as sur le garde-boue de ton scoot’,... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 08:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]