20 avril 2006

Centraéroon

On avait dû crapahuter pendant deux heures. Deux bonnes heures. Sous un soleil de plomb, en plein mois d’août. Pour je ne sais plus quelle raison. Tout ce dont je me rappelle, c’est qu’on avait marché, marché, tellement marché que j’avais la langue collée au palais, que mes yeux étaient rougis par la sueur acide qui avait coulé dedans et que mes jambes étaient des poteaux. Des kilomètres, on avait marché. Avec l’autre con qui nous faisait chanter à tue-tête « L’eau vive » et « La mère Michel ». L'eau vive...  Foutu Centre Aéré. ... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 avril 2006

Embruns

Sous les bureaux des cadres se cachent de lancinantes et puissantes envies. Des souffles qui gonflent et enflent comme les voiles des marins partis en haute mer, des chocs comme des dos de plantigrades au sortir de l'hiver, des appels comme les voix des sirènes extatiques au flanc de leur rocher. Sous les bureaux des cadres, des cordes se nouent, des isthmes se creusent, des courants fouaillent leur passage à la recherche de la furie des océans. Sous les bureaux des cadres, le désir craque et bruit et s'invente sans cesse, appelant un... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 14:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 mars 2006

Intox

T. a trouvé des pommes bio chez Naturalia. Il est très content. Il me dit qu’elles sont trois fois plus chères que chez Shopi mais que sa santé et celle de sa famille n’ont pas de prix. D'ailleurs il m’explique qu’il a jeté la Lampe Berger qui était dans la chambre de sa fille parce qu’il avait lu que ça balançait des millionièmes de grammes de butane dans l’air. Et puis il a aussi arrêté les bougies parfumées parce que ça donnait le cancer et le déodorant à cause des sels d’aluminium qui bouchent les pores. Mais T. est inquiet parce... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 14:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 janvier 2006

Introït

Sur l'écran de mon i-pod défile le nom de New Order et un titre, Angel Dust. Alors que la musique chahute dans mes oreilles, je me rends compte que j'ai toujours cette habitude de mimer le morceau que j'écoute avec la main droite, comme si je le jouais sur un clavier. J'ai cette habitude depuis que j'écoute de la musique. Depuis mon adolescence. Aujourd'hui, cette même main droite porte une coûteuse montre italienne. L'appareil sur lequel joue New Order n'existait pas à l'époque où Angel Dust a été enregistré. Pas plus... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 23:22 - - Commentaires [19] - Permalien [#]