26 septembre 2008

Architecture et luxure

Laëtitia avait une silhouette de mannequin de chez Aubade. Elle était hôtesse de l'air et elle passait son temps de récupération à faire de l'aqua-gym. Elle m'avait elle-même raconté cette blague de compagnie aérienne qui disait qu'une hôtesse de l'air était comme une station à essence : super des pieds jusqu'au cou, ordinaire du cou jusqu'aux sourcils et... sans-plomb au-dessus. Force me fut d'admettre qu'il y avait du vrai là-dedans. Je l'avais rencontrée en Guadeloupe et très vite nous avions... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 08:00 - - Commentaires [39] - Permalien [#]

30 juin 2008

Petit guide de la vie heureuse - chapitre 5 et fin : Pleurer en regardant la mer

Mes yeux sont usés. Vingt ans à porter des lentilles ont transformé ma cornée en une joue de jeune pucelle s'effarouchant au moindre contact.C'était donc avec une vague crainte que je l'avais accompagnée pour cette dernière journée venteuse au bord de la mer. Nous avions dépassé la zone des grandes maisons balnéaires, nous exposant au souffle vivace charriant des milliers de grains de sable aux contours aigus.Nous avions flâné, elle les pieds dans l'eau et moi sur le sec jusqu'à cette petite anse de sable entre deux dunes. J'avais... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 01:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
25 juin 2008

Petit guide de la vie heureuse - chap 4 : Balnéothérapie

- Ma ceinture en cuir sentait la chatte. En fait, ma peau tout entière sentait la chatte, la sienne devait sentir la queue, nos corps devaient poisser quelque peu et j'avais fait couler un bain. J'étais rentré le premier dans la baignoire, je m'étais laissé aller à la sensation de l'apesanteur, des vertèbres qui se remettent dans l'alignement du corps, des poils qui se hérissent. Puis je l'avais regardée entrer nue dans la pièce, j'avais admiré son corps comme je n'ai jamais cessé de le faire depuis que nous nous aimons. J'avais... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 01:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
16 juin 2008

Petit guide de la vie heureuse - Chapitre 3 : cinq fruits et légumes par jour

- Nous avions fait halte dans une superette, ayant prévu un dîner frugal après le copieux petit-déjeuner et le tajine. Nous avions acheté des pêches, des abricots et des bananes. Dans la voiture stationnée nous nous étions embrassé à pleine bouche, envie de nos peaux, de nos muqueuses affolées, de notre salive et de nos fluides en général. Nous avions gravi rapidement les marches, moi reluquant tel un loup lubrique ses jambes sous la robe légère. Essoufflés, nous nous étions jeté sur le lit, elle s'était mise à plat ventre et avait... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 07:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
13 juin 2008

Petit guide de la vie heureuse - Chap. 2 : l'aromathérapie

- Nous étions partis vers midi passer la journée au bord de la mer. Pendant le trajet j’avais observé que je sentais une odeur de plastique sur mes doigts. Elle m'avait expliqué que c’était l’odeur du volant de la voiture de location, qui était neuve. Je m’étais agacé de ne pas y avoir pensé moi-même. Nous avions déjeuné d’un tajine dans un petit restaurant désert et j’avais fait remarquer que la jeune serveuse Maghrébine avait de gros seins sous son t-shirt marqué « Trop cool »... Nous avions discuté... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 13:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
10 juin 2008

Petit guide de la vie heureuse - Chapitre 1 : se retrouver

  Nous avions roulé pendant trois heures, bavardant du boulot, des gens que nous connaissions, de l'itinéraire à prendre. Elle m’avait fait sourire en désignant les éoliennes blanches comme "mes petites protégées". Nous étions arrivés à destination, nous avions posé nos bagages et pris possession du salon, de la grande salle de bains, des placards et de la terrasse. Je m’étais assis sur le canapé en cuir, elle s’y était allongée en posant sa tête sur mes genoux. J’avais caressé doucement ses cheveux, son ... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 18:08 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

21 mai 2008

Petit meurtre entre amants

Elle a raison : si elle veut me faire bander, elle n'a rien d'autre à faire que m'embrasser. C'est ainsi. Ses lèvres contre les miennes m'excitent plus que sa bouche autour de mon gland, que sa salive qui coule le long de ma hampe. Je l'embrasse.  Je joue à effleurer sa bouche mais très vite je mords dans la pulpe tendre. Je sens la chair renflée s'écraser doucement entre mes incisives, rouler un instant sous ma tenaille carnivore. Je relâche lentement ma prise, juste assez pour... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 09:00 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
16 février 2008

Profondeur

Elle a employé un mot bizarre comme elle le fait parfois et que je me rappelle que le français n'est pas tout à fait sa langue maternelle. En fait elle a dit que notre amour était intrusif. Intrusif. Cela me plaît que les mots pour dire notre amour ne soient pas banals, même si c'est juste elle qui les dit et si c'est juste moi qui suis là pour les croire. Intrusif. J'aime ce mot formé comme une chimère, ce mot qui naît dans l'esprit de cette femme capable de rêver inlassablement à la corde qui mordra ses chairs les... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 13:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
10 janvier 2008

Folle audace

La séparation prolongée de nos corps avait fait des dégats. Elle ne me désirait plus. Sa libido était au plus bas. Elle demandait de la nouveauté. Nous nous sommes embrassé, étreints. Elle a eu ce geste étonnant, indécent, presque choquant... Elle a éteint la lumière.
Posté par memorandhomme à 12:46 - - Commentaires [35] - Permalien [#]
11 octobre 2007

Play blessures

Ses dents se sont refermées au-dessus de mon téton droit. Elle les a resserrées dans le gras et le muscle jusqu'à ce qu'elles se rejoignent presque de part et d'autre de ma peau. J'ai saisi ses cheveux dans mon poing et j'ai tiré en arrière jusqu'à ce qu'elle entr'ouvre la bouche. Elle m'a giflé. Une fois, puis deux, puis trois. J'ai embrassé ses lèvres. Puis je l'ai giflée à mon tour. Fort. Elle a marqué un temps d'arrêt. Puis j'ai léché sa joue. Puis j'ai caressé son visage. Elle a pyrogravé sa bouche dans mon épaule... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 00:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]