29 octobre 2008

Interlude

Sous les bureaux des cadres se cachent de puissantes et lancinantes envies. Des souffles qui gonflent et enflent comme les voiles des navires partis en haute mer, des chocs comme des dos de plantigrade au sortir de l'hiver, des appels comme les voix des sirènes au flanc de leur rocher. Sous les bureaux des cadres, des cordes se nouent, des isthmes se creusent, des courants fouaillent leur passage vers la furie des océans. Sous les bureaux des cadres, le désir craque et bruisse et enfle, appelant un coeur, une bouche, une... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 08:00 - - Commentaires [37] - Permalien [#]

26 octobre 2008

Back to black

<!-- /* Font Definitions */ @font-face {font-family:Verdana; panose-1:2 11 6 4 3 5 4 4 2 4; mso-font-charset:0; mso-generic-font-family:swiss; mso-font-pitch:variable; mso-font-signature:536871559 0 0 0 415 0;} /* Style Definitions */ p.MsoNormal, li.MsoNormal, div.MsoNormal ... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 08:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
22 octobre 2008

Cities in dust

Ca y est.Le capitalisme n'a pas vendu aux révolutionnaires Bolcheviques la corde pour le pendre, il se l'est vendue à lui-même.Dans la salle de trading ce matin, l'ambiance était de la couleur des murs : livide. Je me souviens très bien qu'un néon clignotait nerveusement dans la troisième rangée en partant du fond, comme une paupière qui bat sous l'influence d'un tic nerveux.A 9h30, le téléphone d'Amaury Albertini a sonné. Amaury a décroché, a écouté ce que son interlocuteur avait à lui dire sans broncher, puis a prononcé quelques... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 08:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
16 octobre 2008

Appétances

Le corps désirant, je me suis souvent relevé dans l'appartement sombre. La crème au chocolat brillante et les framboises fraîches au goût d’étable. Les galettes de maïs soufflé et le chocolat noir. Le corps affamé, j’ai souvent interrogé du regard les étagères et les clayettes. Le fromage bleu et le pain aux noix. La coppa poivrée sur un pain Poilâne grillé et frotté d’ail. Le corps insatisfait, j'ai souvent cherché, curieux et avide. Le citron beldi croqué dans sa saumure. Les câpres au sel marinées dans... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 07:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
07 octobre 2008

Maison Usher

Ainsi nous nous tenons debout devant la grande baie vitrée, face à la ville plongée dans la pénombre.Devant nous, les tours de la mégalopole tombent les unes après les autres. Nous sommes dans la séquence finale de Fight Club et assistons en silence à la chute des piliers du capitalisme financier.L'effondrement de ces buildings-là nous laisse muets, comme celui des tours du World Trade Center nous avait arraché des cris et des larmes. Ici pas de victimes sautant des fenêtres éclatées, pas de corps brûlés dans les nappes de kérosène en... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 12:00 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
01 octobre 2008

SOS Cunni

Ce jour-là, j'ouvris ma boîte mail. Le message tenait en deux lignes : "Cher ami,  j'ai très envie d'un cunnilingus entre midi et deux, cela serait-il dans tes cordes ?" Ca l'était. Je lui répondis que je la retrouverais deux heures plus tard dans cet hôtel dont j'étais  familier et qui était tenu par une vieille dame charmante qui avait dû régenter un boxon dans les années cinquante. La femme que j'allais lécher derechef ne ressemblait pas à celles qui m'attiraient généralement. Je les aimais... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 11:00 - - Commentaires [40] - Permalien [#]