10 septembre 2008

Ensemble,mais c'est tout

Elle entre dans ce wagon de métro entre Nation et Charles de Gaulle.  Elle a des traits d'une finesse rare, des pommettes saillantes, des yeux d’onyx amandine dessinés par un pinceau divin mouillé d'encre délicate. Ses lèvres sont celles de la reine Hatshepsout, à l'image de ce presque-buste dont ne subsiste au Louvre qu’une bouche brillante de volupté, désirable pour l’éternité... Même fermées, elles semblent entrebaîllées par le pouce d’un homme. Ce n’est qu’au prix d’un effort certain que je m’aperçois que,... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]