05 septembre 2008

Le grand Léchant Mou

Le dimanche soir, j’ai toujours quelque réticences à me lover dans les bras de Morphée. Après tout, Morphée est un homme. Je fais donc appel à la chimie, sous la forme d’un hypnotique dont le nom commence par un thé, continue par un met, et finis sur le tas. Ce soir-là, j'avale le cachet ovale et je vais me coucher. Je sais que j’en ai pour un gros quart d’heure avant de m'endormir, alors juste avant la grande plongée je remercie la demoiselle allongée à coté de moi sous le drap pour l'agréable journée avec déjeuner au... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 09:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]