04 août 2008

Où l'on voit que je ne manque pas d'air

Il y a des êtres gâtés par les dieux. Pourri-gâtés, même. Des êtres humains outrageusement privilégiés, issus de lignages irréprochables, de siècles de mariages entre des femmes superbes et des hommes brillants... (ou le contraire). Je fais partie de ces créatures nées coiffées, comme on disait au vingtième siècle, et je le confesse bien volontiers car après tout je n’y suis pour rien : je suis né comme cela. Parmi ces multiples bénédictions, d’autant plus injustes qu’elle ne te ... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]