25 juillet 2008

Sexe, drague et Temesta

J’avais connu Raphaëlle en la voyant lire sur la scène d'un petit théâtre un texte déjanté, un horoscope louftingue pétri d’auto-dérision qui m’avait rendu amoureux d'elle aussi sûrement qu'une comète tombe sur le petit peuple de l’an mille. Nous avions quelque chose comme dix-huit ans de différence d'âge, et pourtant je lui avais expliqué que nous allions être amants, que c’était une fatalité inscrite dans les astres, une évidence. Evidemment, elle ne m’avait pas cru... Enfin, pas tout de suite. J’avais persévéré,... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 08:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]