06 mai 2008

Seulitudes

Posé à plat sur le dos. Le regard tourné vers un ciel imaginaire. Les paumes des mains ouvertes sur le drap. Le corps détendu, chaque vertèbre en paix. Le temps qui passe. Et puis. L’ envie de sa présence. L’envie, juste, de sentir qu’elle est là. L’envie de sentir que le matelas s’incurve sous son corps. Non, pas le sentir. Le savoir, juste. Envie de savoir juste qu’elle est là, que sa respiration est calme. Envie de me tourner vers elle et de poser ma joue dans le creux de ses hanches. Envie de poser mes... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 09:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]