31 mars 2008

Effet Doppler

Lorsque la rame de métro s'est ruée le long du quai dans le chuintement des freins et le cahot des roues, j'ai aperçu derrière les vitres une tache fluorescente qui culminait au-dessus des têtes serrées les unes contre les autres. Encombré de mon bagage, je suis monté dans la rame et je me suis tant bien que mal enchâssé entre les coudes, les épaules, les fesses et les pieds. A l'autre bout du wagon, une voix nasillarde déclamait des phrases que je captais sans en avoir envie. La tache vert vif était celle d'un étrange chapeau... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 12:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

26 mars 2008

Nombriliste (ou juste en-dessous)

Dans notre époque du tout-informatique, le passage d'un système d'exploitation à un autre, la mise à jour de logiciels, les upgrades divers et variés causent parfois de petites secousses telluriques, des micro-révolutions dans notre vie quotidienne et, pour ceux qui ont la chance d'en avoir une, dans notre vie secrète. Le démarrage de ce nouveau logiciel de tri et de retouches de photos a été pour le moins intrusif. A peine arrivé, le nouveau venu a entrepris de fouiller allègrement mon disque dur dans ses moindres recoins, dans ses... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 13:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
18 mars 2008

Partir droit

Le sms disait : "C'est la fin, il faut que tu viennes". Quelques heures plus tard j'étais sur la route, retournant vers ma famille, mes terres, mon histoire. Dans la voiture, dans la faible lueur verte des compteurs et le murmure de la radio, j'avais cette impassibilité des gens habitués à vivre avec l'idée de la mort des gens qui leur sont proches. J'avais été préparé à l'idée de sa disparition. Elle était malade depuis plusieurs années, sa maladie progressait peu à cause du lent renouvellement des cellules. Je... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 21:40 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
12 mars 2008

D'éponge et de craie

Nous nous sommes rendus dans ce bâtiment sans grâce construit dans le style incertain des ouvrages de l’avant ou de l’après-guerre. Les marches d’escalier étaient en carreaux blancs, parsemés de petit carreaux noirs. Les salles avaient été vidées de leurs tables et de leurs chaises. J’ai tourné un peu autour des rideaux des isoloirs, remarquant ici des silhouettes de bateaux de pêche jaunes et rouges trônant sur la maquette en bois d’une écluse, là des figurines en papier mâché dont la verticalité filiforme... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 12:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]