27 septembre 2007

Metaphysique

Si je croise votre chemin, vous ne me remarquerez sans doute pas. Si vous êtes une femme, vous remarquerez peut-être mes mains. Des mains de pianiste à ce qu'il paraît. Si vous êtes sensible à l'élégance masculine, vous apprécierez peut-être la façon dont je m'habille. J'y passe du temps. Si vous êtes sensible à la voix, vous aimerez peut-être mon timbre, ma façon de poser les mots. Bien entendu je déteste ma voix. Généralement, cependant, vous ne me remarquerez pas. Je serai pour vous cet homme anonyme, un visage de... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 22:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]