23 septembre 2007

De l'autre coté du mur (2)

Un immeuble bourgeois est généralement calme. Seuls filtrent parfois au travers des murs épais les cris d'un enfant turbulent, le son de l'aspirateur de la concierge dans l'escalier ou une porte blindée refermée trop fort qui claque lourdement. Pourtant, ce soir-là, les clameurs qui traversèrent le mur mitoyen étaient d'une autre nature. Des exclamations, une voix de femme haut perchée, une voix d'homme étouffée, des bruits de course sur le plancher, des claquements de porte. Et finalement des cris, les cris d'une femme,... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 00:10 - - Commentaires [8] - Permalien [#]