Nous sommes en voiture, il fait beau et T. et moi avons décidé d'aller déjeuner au soleil, dans ce grand parc un peu en-dehors de la ville. Il me parle d'un de ses amis qui vient de frôler la mort à cause d'une septicémie. Je lui demande si l'ami en question a une femme et des enfants, il me répond  "Oui, deux enfants et deux femmes". Je souris en coin tout en regardant la route. "Comme tout le monde, quoi"... Je le sens sourire. "Oui, comme tout le monde"...

Je me demande combien d'hommes autour de moi sont monogames. Je me demande depuis combien de temps je n'ai pas eu deux, voire trois -quand ce n'est pas quatre- femmes en même temps dans ma vie... Six ans ? Peut-être plus. Je ne sais plus...

Je me demande depuis combien de temps je ne culpabilise plus. Trois ans. Peut-être quatre.

Je me demande quand j'en suis arrivé à trouver que cette situation était tout ce qu'il y a de plus normale... Un an ? Plus ?

Je me demande combien de temps il me reste avant que tout cela ne vole en éclat.

Un an ? Moins ?