26 juillet 2007

Silk Cut

Le manque d'elle m'arrive généralement comme une claque dans la gueule. C'est d'autant plus surprenant que j'ai toujours soigneusement cultivé la protection contre le manque. Enfant unique, la solitude m'a toujours été un état naturel. Homme vivant dans la séduction, sortir de la solitude m'a toujours été une facilité. De cette façon, j'ai toujours évité le manque. Soit en me suffisant à moi-même, soit allant trouver un autrui (de sexe variable) pour combler un besoin de présence, d'intelligence ou de... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]