26 mai 2007

L'odeur de la foudre

Le ciel est devenu jaune safran, puis jaune soufre. Puis noir. L’air a crépité, l’ozone a dégagé son odeur piquante. Le bruit a déferlé dans la seconde, d’une force incroyable, tonnerre libérateur d’une nature rageuse. Les nuages ont crevé comme un jet de sperme qui éclate hors du méat urinaire. Les éclairs ont zébré le ciel comme une ceinture qui cingle les seins gonflés de la femme qu'on aime. Le bruit a roulé comme un cul que l’on fend. L’orage a éclaté et a inondé la ville. Le bitume s’est mis à charrier des masses d’eau grise que... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 15:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]