05 décembre 2006

Mutiques...

Il y a cette présence derrière la porte qu’on entend à pas feutrés, dans un froissement de tissus ou un craquement de parquet. Il y a ces sonneries de téléphone et cette voix qui répond calme et posée. Il y a la porte et le mur, et elle et moi de l'autre coté. Il y a cette robe noire ajustée sous laquelle il n’y a rien d'autre que sa peau. Il y a son sourire et ses longs cils assortis. Il y a le rapprochement animal de nos corps, par touches, par flairements, par coups de langue. Il y a mes paumes qu'elle lèche comme... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]