28 novembre 2006

Ceinte Trinité

-Quand je l’ai vue pour la première fois, j’ai pensé qu’elle avait un corps fait pour aimer. Alors j’ai embrassé son poignet et je l’ai aimée tellement fort que je lui ai fait un enfant, là dans ses entrailles, sur le sol en bois. Quand je l’ai vue pour la deuxième fois, j’ai pensé qu’elle avait un corps fait pour aimer et une bouche faite pour embrasser. Alors elle a englouti mon souffle dans le sien et elle a branlé mon sexe entre ses seins en l'enveloppant de sa salive et j’ai tellement dévoré sa fente que ses draps et... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 novembre 2006

En corps

Presque toutes les nuits, je suis relevé. La crème au chocolat brillante et les framboises fraîches au goût d’étable. Les galettes de maïs soufflé et le chocolat noir. Presque toutes les nuits, j’ai interrogé les étagères et les clayettes. Le fromage bleu et le pain aux noix. La coppa poivrée sur un pain Poilâne grillé et frotté d’ail. Presque toutes les nuit j'ai cherché, curieux et avide. Le citron beldi croqué dans sa saumure. Les câpres au sel marinées dans le vinaigre. Presque toutes les nuits j'ai... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 19:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2006

Vorace

Au départ.... c'est une envie d'enveloppement. L'envie de prendre votre bouche avec gourmandise, avec excès. De saisir vos lèvres entre les miennes, d'aspirer doucement votre langue, petit cannibalisme érotique, de faire entrer un petit peu de vous en moi. C'est aussi l'envie de votre corps, de sentir votre réalité contre la mienne, de vous percevoir avec chaque parcelle de la peau. L'envie de sentir vos reins se cambrer contre mon ventre, de les sentir plus brûlants que la brûlure de ma propre chair... L'envie de vous appréhender... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 00:10 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
10 novembre 2006

Suicide rapide

Le monde tout autour est noir, blanc et rouge. A quelques distances, c’est la sensation presque physique de l’anneau de saturne qui tourne lentement sur lui même, horaire et antihoraire. Le bruit est fort, diffus, partout. Dans une échappée brutale, c’est l’arrachement aux îles de métal, la recherche de l’apesanteur. Les gaz brûlés. C’est la descente en virage concentrique sur le flot à peine mobile. C'est la posture du funambule mécanique en équilibre sur les deux étroites bandes de caoutchouc qui l'accrochent au... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2006

Sacrificiel

Il s’était passé quelque chose, je le sentais. C'est sans doute pour cette raison que j’ai invité Aminah chez moi, pour la première fois. Aminah, ma maîtresse incandescente. Quand elle est entrée dans l’appartement, j’ai frémi sous l'incroyable animalité qui irradiait d'elle, comme jamais auparavant. J’ai fourré ma main dans sa chevelure rousse et bouclée et je l’ai embrassée, longuement. Elle a ôté son blouson, son chemisier et son pantalon avec son habituelle décontraction. Aucune femme ne se dénudait avec autant de... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 00:50 - - Commentaires [7] - Permalien [#]