Vous l’avez remarquée.

Si, vous l'avez forcément remarquée.

Elle est presque toujours là, à la même place.

Vous avez remarqué la façon dont elle se tient, en fléchissant une jambe puis l’autre, un peu lascive, un peu nerveuse.

La façon dont elle tortille ses cheveux autour de son doigt.

Vous n’avez jamais croisé son regard parce qu’elle regarde toujours dans une direction opposée à la vôtre.

Vous avez quand même vu qu'elle a des yeux un peu tristes, même quand elle sourit de cet air lointain. Et qu'elle mâche un chewing-gum.

Elle, c’est la fille qui est debout à coté du chauffeur du bus.

Vous voyez ?

Quand je vous disais que vous l'aviez forcément remarquée.

Elle monte à l'arrêt et elle se poste toujours là, une main accrochée à la barre et l'autre en train de tortiller une mèche de cheveux.

Elle tutoie le chauffeur, même si elle ne le connaît pas.

D’ailleurs souvent elle ne le connaît pas.

Vous vous demandez si elle se tient là parce que c'est comme être à la proue d’un bateau et qu'elle n'a jamais pu voyager.

Vous vous demandez si elle est amoureuse du chauffeur de bus.

Ou si tous les chauffeurs de bus se ressemblent.

Vous vous dites qu'elle ne veut peut-être pas se mélanger aux autres, petite princesse urbaine des transports en commun.

En vérité, vous ne savez pas.

Mais tout ce que vous savez, c’est qu’elle sera là la prochaine fois que vous prendrez le bus.

Elle, ou une autre qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau de pluie sur le bitume.