29 avril 2006

2 - Dévotion

Ton tee-shirt est mouillé, maintenant... C'est de ta faute. Tu m'en veux ? Non... Je vais te l’enlever. Lève les bras. Elle a baissé la tête pour que je puisse ôter le tissu lacéré. Et là, comment dire ? Ca tient à tellement peu de choses… quelques grammes de graisses en plus ou en moins, quelques fibres élastiques ici, quelques muscles là… Ca tient à tellement rien. Mais quand le tee-shirt est passé au-dessus de ses épaules, j’ai vu ses seins se relever puis retomber dans un mouvement plus beau que le ressac des vagues sur la plage... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 22:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 avril 2006

I - Initiation

Ma correspondante fantasmatique commençait à me courir... Elle m‘avait fait faux-bond trois fois au cours des deux derniers mois, ce qu’elle compensait néanmoins par des videos de plus en plus explicites et des texte transpirant une perversité qui allait finir par compromettre ma santé. Une fois de plus, elle venait de m’annoncer qu’elle était dans sa chambre d’hôtel. Et cette fois-ci elle m’avait demandé si je voulais venir la retrouver, pas à son hôtel pour que ses collègues ne sachent pas qu’elle recevait un homme, mais dans celui... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 22:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2006

0 - Introduction

Imagine le genre de fille grâce à laquelle tu as cultivé ta surdité d’adolescent, à la force du poignet et en te disant qu’un jour, un jour tu en aurais une comme ça. Jusqu’à ce que tu deviennes adulte et que tu réalises que tu n’aurais jamais une fille comme ça. Imagine, quand tu as bien compris ça, que tu ailles dans Google et que tu tapes « bombe atomique avec des gros seins dans Playboy ». Et bien, la fille censèment inatteignable que tu verrais sur ton écran à ce moment-là, c’est exactement celle que je voyais sur le mien et... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2006

Sotte à l'élastique

N. mène sa vie tambour battant. Elle avance. Elle organise. Elle planifie. .N. pense que seuls les meilleurs survivent. Elle pense que les plus faibles doivent rester sur le bord de la route et ne pas ralentir les plus rapides. Elle pense que les gens qui n'ont pas de travail sont ceux qui n'ont pas su s'adapter à la nouvelle donne du marché. .N. est au chômage depuis trois ans. .Hier, N. a eu un entretien réseau. Un rendez-vous par téléphone (elle préfère dire : "une conf' call" ) avec un contact qui pourrait... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 avril 2006

Centraéroon

On avait dû crapahuter pendant deux heures. Deux bonnes heures. Sous un soleil de plomb, en plein mois d’août. Pour je ne sais plus quelle raison. Tout ce dont je me rappelle, c’est qu’on avait marché, marché, tellement marché que j’avais la langue collée au palais, que mes yeux étaient rougis par la sueur acide qui avait coulé dedans et que mes jambes étaient des poteaux. Des kilomètres, on avait marché. Avec l’autre con qui nous faisait chanter à tue-tête « L’eau vive » et « La mère Michel ». L'eau vive...  Foutu Centre Aéré. ... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2006

Embruns

Sous les bureaux des cadres se cachent de lancinantes et puissantes envies. Des souffles qui gonflent et enflent comme les voiles des marins partis en haute mer, des chocs comme des dos de plantigrades au sortir de l'hiver, des appels comme les voix des sirènes extatiques au flanc de leur rocher. Sous les bureaux des cadres, des cordes se nouent, des isthmes se creusent, des courants fouaillent leur passage à la recherche de la furie des océans. Sous les bureaux des cadres, le désir craque et bruit et s'invente sans cesse, appelant un... [Lire la suite]
Posté par memorandhomme à 14:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]